Pourquoi mon chien a le nez qui coule ?

Pourquoi mon chien a le nez qui coule ?

Un chien qui a le nez qui coule est plutôt fréquent. Si cet écoulement nasal est souvent bénin, il se peut que cela cache un problème de santé plus grave. Accompagnée d’autres symptômes, la goutte au nez signifie qu’il faut soigner son chien. Découvrez vite les causes possibles de cet écoulement par le nez ainsi que les gestes à adopter.

Des allergies

Une des causes les plus courantes de l’écoulement nasal chez le chien, est l’allergie. Les chiens peuvent en effet être sensibles aux pollens, aux aliments, aux médicaments, ou encore aux produits chimiques… Cette hypersensibilité peut être accompagnée d’autres symptômes tels que des démangeaisons, des éternuements, des écoulements oculaires, voire des saignements de nez et encore plus grave, des difficultés à respirer.

Seul le vétérinaire pourra établir un traitement adapté, après avoir effectué un test d’allergie. Il prescrira entre autres des médicaments antihistaminiques, des stéroïdes… Il faudra ensuite éviter de mettre l’animal en contact avec le déclencheur d’allergie.

Une infection

Si l’écoulement nasal prend la forme d’un mucus, ou encore s’il s’agit de pus, votre chien est peut être atteint d’une infection bactérienne. Il est aussi possible qu’il s’agisse d’une infection fongique ou virale. Les autres symptômes qui pourront confirmer le diagnostic d’infection sont une odeur nauséabonde, un saignement, une toux…

Il faudra rapidement prendre rendez-vous avec un vétérinaire, lequel prescrira des antibiotiques s’il s’agit d’une infection bactérienne. Des médicaments antifongiques seront prescrits en cas d’infection fongique avérée.   

Un corps étranger

La présence d’un corps étranger coincé dans sa narine depuis un moment, peut causer un écoulement nasal chez le chien. Il peut être question d’une graine, d’un brin d’herbe, d’épillets… En ce qui concerne l’épillet, celui-ci peut s’infiltrer dans la narine pour ensuite envahir la trachée, les bronches jusqu’aux poumons de votre toutou. Ce blocage peut être accompagné d’éternuements ou de saignements de nez.

Si vous pouvez voir le corps étranger dans le nez de votre chien, vous pourrez essayer de le déloger avec précaution, à l’aide d’une pince à épiler. Si ne vous ne sentez pas de taille à effectuer cette opération, il est conseillé de faire appel à votre vétérinaire.

Une tumeur nasale

La présence de sang, de pus ou de mucus dans le liquide qui s’écoule du nez de votre chien peut faire penser à des tumeurs nasales. Votre toutou peut aussi avoir une respiration laborieuse et aussi un gonflement sur un côté du nez. Une perte d’appétit peut également être observée.

Dans le cas d’une tumeur bénigne, le vétérinaire aura recours à une intervention chirurgicale. S’il s’agit d’une tumeur cancéreuse,  un traitement par radiothérapie pourra être envisagé.

Les gestes pour arrêter l’écoulement nasal du chien

En fonction de l’origine du problème, un nez qui coule chez le chien peut finir par des saignements. Les gestes que vous pourrez adopter avant d’arriver en urgence chez le vétérinaire seront d’abord, d’essayer de calmer le chien. Ensuite, mettez un tissu propre absorbant sur la narine sanguinolente. Placez également une compresse froide entre les yeux et les narines du chien, et n’essayez surtout pas de le faire incliner la tête vers l’arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.